2013

10 Février

Première sortie de ski à Saint-Bernard-du-Touvet (Isère, France). Participent à cette journée : Kethlove NOËL, Junolde Stamie JOSEPH, Samuel SIMON, Jean Nerva SAMEDY et Emmanuel RAPHAËL. Tous garderont un excellent souvenir de ce merveilleux moment de convivialité et d’amitié. Un grand merci à Monsieur Raymond BOZON, sans qui rien n’eut été possible.

KH61Premier contact avec le matériel

KH62Junolde Stamie JOSEPH

KH63

Kethlove NOËL

 KH64

Jean Nerva SAMEDY

KH65

Première leçon de ski

KH66

Monsieur BOZON et ses élèves

KH67Junolde Stamie JOSEPH

KH69

Samuel SIMON

8 Mai

Dans la chaleur d’une belle journée de printemps, si propice aux longues promenades, nos étudiants (Emmanuel RAPHAËL, Jean Nerva SAMEDY, Junolde Stamie JOSEPH et Samuel SIMON) découvrent la ville de Valence où ils peuvent admirer la célèbre Maison des Têtes, construite par Antoine Dorne entre 1528 et 1532. Située au niveau du quarante-cinquième parallèle, au centre de l’axe méridien de la vallée du Rhône, dans l’ouest de la province historique du Dauphiné, Valence est souvent surnommée la “porte du Midi.” Elle fait aujourd’hui partie du réseau des Villes et pays d’art et d’histoire.

KH3757

Façade de la Maison des Têtes

IMG_5811_DxO_retPhoto-souvenir dans la cour intérieure

4 Juin

Lors d’une journée récréative en Maurienne, Jean Nerva SAMEDY, Samuel SIMON et Emmanuel RAPHAËL passent le Col du Mont-Cenis (en italien colle del Moncenisio) pour se rendre en Italie. Le Col culmine à 2 081 mètres d’altitude, au-dessus de la vallée de la Maurienne et du Val de Suse, au sein du massif du Mont-Cenis. Il relie Lanslebourg en France, au nord-ouest, à Suse en Italie au sud-est. Il servit de frontière entre les deux pays jusqu’en 1947, mais se situe désormais intégralement en France.

KH110

Le Col du Mont-Cenis

IMG_6265_DxO_ret

Emmanuel et Samuel photographiant le lac

Lors de la prochaine rentrée universitaire, quatre étudiants haïtiens suivront les enseignements de Master 2 à la Faculté de Droit de Grenoble : Mesdemoiselles Maniela SEJOUR (Droit de l’entreprise, juristes-conseils d’affaires) et Marie Daphnay ANTOINE (Droit public approfondi), ainsi que Messieurs Josue JEUDY et Lucanor PIERRE (Administration publique et territoires). Ils logeront tous au Foyer du Centre théologique de Meylan. Nous leur souhaitons dès à présent la bienvenue en terre grenobloise.

26 septembre

Vidéo

Vidéo

Arrivée d’une nouvelle promotion d’étudiants : Maniela SEJOUR, Marie Daphnay ANTOINE et Josue JEUDY (Lucanor PIERRE doit en principe rejoindre le groupe début octobre). Dès leur arrivée, nous organisons à leur intention une visite du Fort du Saint-Eynard, à laquelle participe également Judith Alegna ST JEAN, afin d’établir une première prise de contact avec leur nouvel environnement. Construit entre 1873 et 1879, ce bâtiment militaire est le dernier des sept forts édifiés pour la ceinture fortifiée de Grenoble. Il s’étend sur une superficie de 274.410 m². Destiné à la protection du massif de la Chartreuse, il surveillait la route venant de Savoie par le col de Porte ainsi que le ravin de La Vence. Il abritait alors 477 hommes et 25 pièces de canon. Mais il n’a toutefois jamais servi : durant la Première Guerre mondiale, il ne couvrait pas en effet le théâtre des opérations ; ensuite, le recours à l’aviation le rendit très rapidement obsolète. Déclassé par l’Armée le 26 mars 1962, puis racheté par les communes du Sappey-en-Chartreuse et de Corenc, il est actuellement géré par la « Fondation du Fort Saint-Eynard. » Un restaurant et un musée accueillent chaque année de nombreux visiteurs.

KH860

Photo de groupe au Fort du Saint-Eynard 

5 octobre

L’Association Ensemble pour Haïti Rhône-Alpes organise une soirée accompagnée d’un repas pour soutenir et faire connaître leur opération de parrainage.  Maniela SEJOUR fait un rapide état des lieux de la situation politique en Haïti.

KH861

KH862

Réunion de l’Association “ Ensemble pour Haïti ”

1er novembre

Découverte des sites de Haute Maurienne et de la ville de Suse (Susa), en Italie. Cette dernière doit son surnom de “Porte de l’Italie” à sa position géographique. Symbole de la ville, la porte de Savoie remonte aux IIIe-IVe siècles lorsque les remparts furent édifiés. À côté se dressent de nombreux vestiges antiques : Arc d’Auguste, aqueduc romain, rochers celtiques en forme de coupelles et amphithéâtre.

KH859

Josué, Lucanor et Daphnay au Col du Mont-Cenis