1998

9 janvier

Monsieur François PETIT, Président de l’UPMF, et Monsieur Pierre BARAS, Président de l’Université de Savoie, apportent leur soutien à l’initiative en cours. La maîtrise d’œuvre est confiée à la Faculté de Droit et d’Économie de Chambéry.

Une rue de Jacmel

21 janvier

Une séance de travail consacrée au projet de coopération est organisée par la Mission française de Coopération et d’Action Culturelle en Haïti, à l’Ambassade de France à Port-au-Prince. Participent à cette réunion : Monsieur Jean HABERT (Chef de la MCAC), Monsieur Jean-Paul BOULIOU (Conseiller Culturel à la MCAC), Monsieur Joseph-Philippe ANTONIO (Ambassadeur, représentant permanent de la Mission d’Haïti auprès de l’Office des Nations Unies à Genève), Monsieur Fritz SYLVESTRE (Doyen de la FDSE), Monsieur MEUS (membre du Conseil décanal de la FDSE), Messieurs Burel DECOPIN et Fritz JEAN-LOUIS (Professeurs à la FDSE), Monsieur Jean-Claude LAGORCE (responsable d’association œuvrant à Jacmel), Monsieur Cardyn FILS-AIME (Vice-délégué à Dessalines, coordinateur de l’Association de Développement Intégré de la Commune de Dessalines), Monsieur Frédéric DERILUS (Représentant de la Savoie à Dessalines) et Monsieur Jean-Paul GANDIN (Chargé de Mission de l’Association Savoie-Solidaire). Les participants souhaitent que «chaque université se détermine sur les orientations qu’elle entend donner à son ouverture vers Haïti, en liaison avec les axes de coopération de la France en Haïti» ; mais également que «des conventions puissent formaliser les orientations de partenariat entre les Universités françaises et haïtiennes» (compte rendu de Monsieur Jean-Paul GANDIN, en date du 3 février).

6 février

Maître LOUBET CORMIER, Doyen de l’École de Droit de Jacmel, attire l’attention de l’Université de Savoie et de l’UPMF sur les difficultés que rencontrent les étudiants du Sud-Est d’Haïti «dont l’idéal est la connaissance et l’approfondissement du droit, comme instrument de culture, intellectuelle, morale et civilisatrice.» Il exprime sa satisfaction de pouvoir être associé aux projets en cours.

Bassin bleu

21 mars

L’UPMF et l’Université de Savoie, par l’intermédiaire de leurs Facultés de Droit respectives, organisent une nouvelle collecte d’ouvrages au profit des bibliothèques de la FDSE et de l’École de Droit de Jacmel. Les milieux universitaires et professionnels  (barreau, notariat, maisons d’édition, etc) seront à nouveau sollicités.

Mai

La FDSE souhaite pouvoir bénéficier des services d’un administrativiste de la Faculté de Droit et d’Économie de Chambéry pour un cours-séminaire de sept jours consacré à la décentralisation. L’Agence francophone pour l’enseignement supérieur et la recherche (AUPELF-UREF) en assure le financement, dans le cadre du Programme d’Échanges Interuniversitaires  (télécopie du 7 mai).

Monsieur le Doyen PAISANT répond favorablement à cette demande et propose la candidature de Monsieur le Professeur Jean-François DAVIGNON, administrativiste de renom, qui doit être muté prochainement à la Faculté de Droit et d’Économie de Chambéry (lettre de Monsieur le Doyen PAISANT du 14 mai).

KH3804

Environs de Jacmel

9-17 juin

A la demande des responsables de la FDSE, l’UPMF et l’Université de Savoie organisent une mission exploratoire en Haïti en vue d’établir une coopération interuniversitaire susceptible de renforcer la solidarité entre les universités des pays du Nord et du Sud. Une délégation conduite par Monsieur Gilles PAISANT, qu’accompagnent Messieurs Yves LASSARD et Jean-Claude LAGORCE, se rend à Port-au-Prince afin de nouer une série de contacts et poser les jalons d’un projet de convention.

Au cours de l’entrevue accordée à la délégation Française, Monsieur Jacques Édouard ALEXIS (Ministre de l’Éducation Nationale) s’engage à prendre les dispositions nécessaires pour favoriser le développement et le fonctionnement d’un espace de coopération universitaire francophone en Haïti.

Monsieur Paul VERMANDE, Directeur du  Bureau Caraïbe de l’AUPELF-UREF, s’accorde à reconnaître l’intérêt d’un projet tendant à établir et développer des actions culturelles de qualité.

Une réunion de travail, tenue le 11 juin dans les locaux de la FDSE, permet de déterminer la double orientation que les partenaires entendent donner à leur action : formation des étudiants et promotion de la recherche. Monsieur le Doyen SYLVESTRE suggère deux axes de recherche : l’étude des droits de l’Homme, en collaboration avec le Centre Historique et Juridique des Droits de l’Homme de Grenoble (CHJDH), et la réalisation d’une série de monographies visant à l’harmonisation des différentes sources du droit. La réunion s’achève en fin de matinée autour d’un sympathique repas offert par Monsieur le Recteur Pierre-Marie PAQUIOT.

Le marché central de Jacmel

24 août

Monsieur le Doyen Gilles PAISANT adresse une proposition de convention de coopération à l’UEH qui satisfait pleinement les responsables de la FDSE (réponse de Monsieur le Doyen SYLVESTRE en date du 25 septembre). Les partenaires souhaitent que puissent être mis en œuvre des missions d’enseignement, une assistance dans la conception des programmes et la formation des enseignants, l’accueil d’étudiants boursiers ainsi qu’une collaboration en matière de recherche.

9 octobre

Les responsables de l’Association Savoie-Solidaire apportent leur soutien aux échanges entre l’Université de Savoie, l’UPMF et la FDSE. Ils se déclarent favorables «à ce que le Droit français puisse servir de support à l’évolution du contexte juridique en Haïti» (compte rendu de l’AG en date 26 octobre).

16 décembre

Monsieur Pierre-Marie PAQUIOT, Recteur de l’UEH, transmet l’accord des autorités universitaires de Port-au-Prince au projet de convention de l’Université de Savoie et de l’UPMF. «Le texte, dit-il, rencontre notre adhésion pleine et entière et nous n’y voyons rien à ajouter.»